Scroll
Haut de page ***

  • img01
  • img02
  • img03
  • img04
  • img05
  • img06
img011 img022 img033 img044 img055 img066

Photos RVB Besançon est l’exemple d’une ville d’art et d’histoire...

Journées découvertes

Source de la Bèze (21)

Châteu de Rosière (21) 

LES MONIMENTS FONDUS A BESANCON SOUS L’OCCUPATION
Bulletin n°56 – Avril 2016
Précisions
Le monument glorifiant le peintre Théobald Chartran (1849-1907), visible dans le jardinet qui précède le Kursaal, œuvre du sculpteur Segoffin 1867-1925), avait été inauguré en 1910. Puis, sous l’Occupation, en décembre 1941, il avait été retiré et, comme d’autres statues bisontines,  envoyé à la refonte des métaux.
Il faudra attendre une décision du conseil municipal de Besançon, du 24 février 1948, pour que la question de son remplacement par le buste actuel soit réglée :
« « M. l’Adjoint Tock expose que par lettre du 3 janvier dernier, le Ministère de la Jeunesse, des Arts et des Lettres a fait connaître que le remplacement du buste de Chartan enlevé par les allemands pendant la guerre ne serait pas effectué par ses soins, les crédits destinés au remplacement des œuvres en bronze étant épuisés et n’ayant pas été renouvelés.
M. Laëthier, le sculpteur bisontin bien connu possédant un moulage de l’original de cette œuvre détruite, s’offre à le refaire et à le remettre en place pour la somme globale de 30 000 fr. y compris la fourniture du bronze.
Sur avis favorable des Commissions des Bâtiments et d’Administration et des Finances, le Conseil Municipal accepte cette proposition et vote à cet effet un crédit de 30 000 fr. qui sera prélevé sur les fonds libres et porté au budget supplémentaire de l’exercice 1948.
Considérant que M. Laethier fait l’avance de la matière première, le paiement s’effectuer dans les conditions suivantes :
1/3 à la commande
1/3 en cours d’exécution
Et le reliquat après la mise en place du buste.’